« SECRETS DE PARIS 1 » Enclos de la Bièvre et quartier des Gobelins

Quand :
14 avril 2018 @ 7 h 30 min – 18 h 30 min
2018-04-14T07:30:00+02:00
2018-04-14T18:30:00+02:00
Où :
Quartier des Gobelins
13e Arrondissement
75013 Paris
France
Contact :
Jean Massot
06 73 37 87 93

Ce samedi 14 avril, guidé par Martine Peyrat, notre groupe de 30 bellifontains s’est promené le long de la Bièvre qui, avant d’être canalisée et couverte, a accueilli dès le moyen âge de nombreux artisans des métiers de l’eau (tanneurs, teinturiers, meuniers, drapiers).

Commencée sous une queue d’averse qui n’était pas du tout au programme, la journée s’est déroulée ensuite sous les meilleurs auspices.

Là où se trouvait au XVI ième siècle une colline recouverte de prairies et de moulins, là où s’étaient réfugiés les parisiens chassés du centre-ville lorsque le baron Haussmann a entrepris les grands travaux de rénovation, nous avons découvert de charmantes petites rues à l’écart des grands axes. Nous avons pu admirer les jolis enclos maisonnés si typiques de la Butte aux Cailles, qui comptent désormais parmi les lieux les plus prisés de la capitale : la Petite Alsace, la Petite Russie, la Villa Daviel, l’îlot Dieulafoy. Quel changement par rapport à l’immense hameau de misère de la fin du XIX ième, qui avait inspiré Victor Hugo pour son livre « Les Misérables ». Et à chaque nouvelle découverte Madame Peyrat intarissable avait des anecdotes à nous raconter, des photos anciennes à nous montrer.

A midi et demi tout le monde avait le sourire… et faim.

Justement nous arrivions rue de la Croulebarbe, où nous attendait notre restaurant basque « Etchegorry » situé à l’emplacement d’une ancienne auberge où Victor Hugo avait ses habitudes. Après un « Pousse Rapière » en apéritif, nous avons savouré quelques spécialités du Sud-Ouest (arrosées de vins de Saint-Mont) qui ont été fort appréciées : asperges blanches sauce ravigote, axoa de veau et timbale de macaroni, gâteau basque.

La journée s’est poursuivie par la visite du quartier des Gobelins (du nom de Jean Gobelin, un teinturier dont la nombreuse famille avait colonisé les bords de la Bièvre). Promenade dans des rues où les anciennes maisons, souvent superbement rénovées, côtoient les très grandes tours des années 1970. Manufacture des Gobelins devenue manufacture royale de tapisserie sur décision de Colbert, bâtiment du Mobilier National, « l’île aux singes » (pas une île, seulement un jardin en contrebas de la rue du fait des remblaiements ; pas de singes, seulement le surnom donné aux patrons à l’époque ! ), « Château de la Reine Blanche » attribué à tort à Blanche de Castille mais classé monument historique, belle cour intérieure du couvent des Filles Anglaises (du nom de religieuses qui avaient fui l’Angleterre lorsqu’Henri VIII avait coupé les ponts avec la papauté) et qui étaient célèbres pour leur alcool fait à partir de menthe cueillie sur la Butte aux Cailles voisine.

Petit à petit, notre parcours nous a conduit boulevard Arago, à la Cité Fleurie où se trouvent toujours des artistes peintres et sculpteurs qui profitent là d’une oasis de calme et de verdure favorable à leur créativité.

C’est là que nous avons dit au revoir à Martine Peyrat, après quelques 8 km de randonnée, qui n’ont pas paru si longs.

C’est là que sifflant « le Temps des Cerises », nous avons retrouvé le car et Philippe, qui nous a ramenés à Fontainebleau en une heure à peine !

Jean Massot

Complément :

Pour compléter ce compte rendu, ci-joint des photos prises au cours de notre balade dans les rues de la Butte aux Cailles et du quartier des Gobelins.

SP1-2-3-4-5-6-7-8 et SP19-22-24 : notre groupe

SP3-4-5-6-9-10 : différents styles d’îlots maisonnés sur la butte aux Cailles 

SP7-8 : le puits artésien place Paul Verlaine, où l’on vient s’approvisionner en eau très pure

SP11-12-13-14 : le « street art », très présent dans ces quartiers !

SP15-16 : un peu d’humour !

SP17-18-19 : notre restaurant basque Etchegorry, sur un emplacement où Victor Hugo avait ses habitudes et était, dit-on, proche (sic) de la patronne de l’époque

SP20-21-22-23-24 : le quartier des Gobelins avec des maisons datant du moyen-âge très bien rénovées

Ce contenu a été publié par yv. Mettez-le en favori avec son permalien.