Calendrier

 

Sep
27
ven
RAYMONDA @ Cinéma l'Ermitage
Sep 27 @ 15 h 30 min – 18 h 30 min

AU CINEMA L’ERMITAGE diffusé en direct du BOLCHOI de Moscou

Ballet en 3 actes et 4 tableaux, créé le 19 janvier 1898 au Théâtre Mariinski de Saint Pétersbourg sur un livret de la comtesse Lydia Pachlova et la partition chatoyante d’Alexandre Glazounov, Raymonda fut l’ultime ballet narratif d’envergure de Marius Petitpas.

 

Raymonda est une véritable fantaisie médiévale, considérée comme une encyclopédie des formes de la danse classique.

Longtemps inconnu hors de Russie, le ballet est remonté plusieurs fois par Rudolf Noureev après son passage à l’ouest.

Raymonda allie la pureté naissante de la danse classique française à la virtuosité italienne.

Télécharger la circulaire

Oct
5
sam
PLAIDOIRIES avec Richard Berry @ Théâtre Libre – Le Comedia
Oct 5 @ 16 h 30 min – 23 h 30 min

Seul en scène, Richard Berry incarne de grandes figures du barreau et fait revivre six procès qui révèlent des faits de société majeurs ayant marqué l’histoire judiciaire de ces quarante dernières années :

  • Gisèle Halimi défend le droit à l’avortement
  • Paul Lombard s’attaque à la peine de mort dans l’affaire Ranucci
  • Jean-Pierre Mignard défend les familles des adolescents électrocutés dans un transformateur EDF pour avoir tenté d’échapper à la police
  • En 2006, l’acte infanticide de Véronique Courjault lève le tabou du déni de grossesse
  • À Bordeaux, le procès de Maurice Papon revisite les heures sombres de l’histoire de France.
  • Philippe Lemaire défend l’épouse et les enfants du préfet Claude Erignac assassiné à Ajaccio le 6 février 1998.

Tirée du livre Les grandes plaidoiries des ténors du barreau de Matthieu Aron, mise en scène par Eric Theobald, la pièce a été récompensée en 2019 par le Globe de Cristal de la meilleure pièce de théâtre.

Télécharger la circulaire

Nov
9
sam
MADAME BUTTERFLY DE PUCCINI @ Cinéma l'Ermitage
Nov 9 @ 18 h 30 min – 21 h 00 min

AU CINEMA L’ERMITAGE diffusé depuis le MET à New York

Opéra italien en deux ou trois actes de Giacomo Puccini sur un livret de Luigi Illica et de Giuseppe Giacosa, représenté pour la première fois le 17 février 1904 à la Scala de Milan.

L’opéra est qualifié de « tragedia giapponese in due atti » (tragédie japonaise en 2 actes) dans la partition autographe, mais entre 1906 et 2016, il a été représenté le plus souvent dans une version revisitée en 3 actes, en scindant l’acte II en deux parties plus courtes.

Pour écrire Madame Chrysanthème, Pierre Loti a puisé dans les

souvenirs de son propre voyage au Japon. Pour composer Madame Butterfly, Giacomo Puccini s’est inspiré de mélodies populaires et des sonorités de voix nippones.

Dans la littérature comme dans la musique, l’héroïne reste la même, une jeune geisha trahie par son mari occidental, symbole de la rencontre entre deux mondes étrangers.

Pour cette représentation nous retrouverons Placido Domingo dans le rôle de Sharpless.

Télécharger la circulaire