75 ème anniversaire.

Ce 9 juin 2022, sous des cieux cléments, nous fêtâmes les 75 ans du Cercle François 1er prenant, pour ce faire, l’Histoire à témoin.

En effet, pour célébrer l’événement, Madame Patricia HUSSON accepta de nous recevoir en son domaine qui abrite un site quasi millénaire qu’elle et sa famille s’attachent à gérer et sauvegarder : l’Abbaye de Preuilly. Ce qui l’amena à fonder l’Association pour le Rayonnement de l’Abbaye de Preuilly (ARAP).

Si nos 75 ans pèsent peu, en regard des près de 672 années (1118-1790) d’activité que connut cette Abbaye cistercienne, classée monument historique en 2004, ils n’en sont pas moins honorables pour ce qui relève de l’engagement associatif.

Particulièrement si l’on considère que le Cercle François 1er s’est donné, dès sa création, une vocation culturelle, proposant à ses adhérents des voyages, des conférences, des concerts, des spectacles, la visite de musées et, plus généralement, la découverte du patrimoine dans toute sa diversité, cela sans solliciter la moindre subvention.

Au matin, vers 11h30, ce sont 104 adhérents qui dès leur arrivée découvrirent, en deux groupes séparés, cette Abbaye réduite, pour l’essentiel, à l’état de vestiges non par les outrages du temps mais par les démolitions qui suivirent la révolution.

Gérard GINIEZ, notre Président, et Joseph de TARRAGON, qui organisa cette journée, accompagnèrent nos groupes, leurs commentaires aidant à s’imprégner du lieu et en comprendre la disposition.

Cette mise en jambe, à visage enfin découvert, fut l’occasion de nous retrouver, nous présenter, d’échanger, d’aiguiser nos appétits avant que de nous rassembler en une imposante salle dont la rusticité, la simplicité, rappelaient quelque peu l’ascèse cistercienne. A ceci près, qu’à l’évidence, des tables magnifiquement fleuries et dressées nous invitaient à un déjeuner festif.

Comme il sied à toute célébration, les prises de parole ponctuèrent la dégustation d’un menu aux accords mets et vins réussis.

Prononçant tout d’abord des mots de bienvenue, Gérard GINIEZ présenta Madame Chantal FOUCHÉ- HUSSON, belle-sœur de Madame HUSSON, agrégée de lettre classique, animatrice du Centre de recherches pour l’Abbaye de Preuilly (CERAP), qui nous fit un exposé d’une demi-heure sur l’Abbaye qu’elle connut dès l’enfance.

Alors qu’il y avait tant à dire notre conférencière, d’une exemplaire concision, s’en tînt au temps d’expression convenu, suscitant l’intérêt pour l’histoire de l’Ordre des Cisterciens.

Entre le fromage et le dessert, à l’érudition partagée succéda un moment d’une particulière émotion. Deux membres du Cercle François 1er furent mis à l’honneur, tant en raison de leur grande antériorité dans notre association que de leur méritoire, bénévole et continu dévouement à sa cause.

Avec solennité Joseph de Tarragon, en sa qualité d’Inspecteur Honoraire de la Jeunesse et des Sports, requit deux Éminences pour remettre à nos récipiendaires la Médaille de Bronze de la Jeunesse, des Sports et de l’Engagement associatif.

Jacques LEMOINE, Président d’Honneur, et Gérard GINIEZ, Président en exercice, appelèrent ainsi respectivement Claude CHABOSY et Louise TISSERAND à qui Joseph de TARRAGON remit un Diplôme, valant médaille, au nom de Monsieur le Ministre de l’Éducation Nationale, de la Jeunesse et des Sports.

Émus, par ce témoignage de reconnaissance, chaleureusement applaudis par l’assemblée, Louise et Claude eurent à cœur de dire quelques mots empreints d’humilité, de sincérité, de cet altruisme qui reflète un authentique investissement personnel gage de la pérennité d’une association.

Le Cercle François 1er c’est tout autant l’attachement d’adhérents concernés par les activités proposées que l’implication discrète, permanente, contributive, de ceux qui en élaborent et déroulent le programme.

Puis, avant le café, vînt le temps du Président à qui il revenait de conclure, qui ne manqua pas de relater la création du Cercle François 1er, les difficultés que ce dernier eut à surmonter au fil de ses 75 années d’existence.

Il mentionna les moments clefs d’une vitalité qui ne s’est jamais démentie, à l’image de ce qu’en fut l’adaptation face à une pandémie qui bouscula nos vies, notre société, nos organisations.

Continûment renouvelé dans ses fonctions depuis 15 ans, Gérard GINIEZ insista particulièrement sur ce qu’il considère être le meilleur garant de notre avenir : notre faculté d’adaptation, d’anticipation, dussions-nous bouleverser nos habitudes.

Internet, la numérisation, la communication par messagerie, bientôt l’inscription numérisée à nos activités, le paiement par internet, autant de nouveautés que nous sûmes intégrer ou devons nous préparer à adopter.

Ce n’est qu’à cette condition, assumée par les adhérents, le bureau et le conseil d’administration, conclut-il, que le centenaire deviendra réalité.

Précieux et chaleureux moment que cette célébration du 75ème anniversaire du Cercle François 1er, en nos mémoires frappée d’éternité.

                                   ____________

Réinscription, lettre du Président

Chers amis,

Nous avons pris l’habitude chaque année de vous solliciter personnellement pour vous adresser, un bulletin de réinscription au Cercle François 1er.

Cette année encore nous n’avons pas retrouvé l’affluence des années fastes. Comparée à d’autres associations agissant dans la même sphère que la nôtre nous n’avons pourtant pas trop à nous plaindre, mais force est de constater que la pandémie a changé les habitudes. Ou plutôt, d’autres habitudes ont été prises. Nous allons devoir composer avec cela et nous réadapter à la situation. C’est ainsi que, tout en gardant nos « valeurs sûres », nous avons imaginé pour les sorties en particulier, d’autres programmations et d’autres cadences.

Il n’a échappé à personne que les trajets vers Paris devenaient de plus en plus compliqués et de plus en plus longs. C’est pourquoi, pour ces sorties, nous « grouperons » deux activités avec un déjeuner. Certes les prix vont s’en ressentir, mais il nous semble que cette programmation est la meilleure, en tout cas la moins mauvaise…C’est ainsi que vers le mois de novembre 2022 nous vous proposerons les visites du Musée de Cluny avec l’après-midi celle de l’église de Saint-Germain-des-Prés, tous deux récemment restaurés.

Pour les sorties « autres », entendez plus lointaines, en tenant compte là encore des longueurs de trajet, pour minimiser la fatigue, nous les effectuerons sur deux (ou trois) jours. C’est ainsi que nous vous proposerons au printemps des visites de Troyes et sa région ainsi qu’une autre vers Crécy la Chapelle. Les programmes seront bien entendu étoffés et vous seront communiqués en temps et en heure.

Nous aurons nos conférences habituelles et avons d’ores et déjà programmé un colloque sur Chypre et un autre sur Rosa Bonheur couplé avec une visite commentée de l’exposition au Château de Fontainebleau.

Nous avons programmé notre Assemblée Générale le 17 novembre et serons à même de vous proposer une formule nouvelle concernant le dîner, la galette…etc.

Pour les voyages, Jean-François NOURRISSON nous emmène à LYON du 7 au 10 octobre, la randonnée devrait se dérouler au mois de mai, et notre grand voyage, du côté de DRESDE et NUREMBERG au mois de juin 2023.

Concernant les sorties théâtres et « lyriques », nous sommes comme tout un chacun en attente des programmes des différentes salles.

A très bientôt.

Gérard GINIEZ

télécharger le Bulletin d’inscription ou de réinscription 22-23  

télécharger les Conditions générales d’inscription aux activités

Rando 2022 Compte rendu du voyage au Pays Basque.

Après deux annulations, la Rando a été organisée selon une nouvelle formule. Des randonneurs et des touristes se sont retrouvés à Hendaye pour la semaine.

La formule expérimentée cette année a été satisfaisante non sans quelques contraintes pour les marcheurs ou pour les excursionnistes.

Partis de la Gare Montparnasse le lundi matin, nous fûmes accueillis le soir  à l’hôtel Orhoïtza, géré par Vacances Bleues.
Il s’agit d’une villa construite au début du siècle dernier puis transformée en hôtel et agrandie après la guerre de 1940.

Le groupe, plus de 40 personnes, y a été confortablement installé.

Grace à la bonne organisation des activités et visites, au cours de la semaine nous avons parcouru la côte basque de Saint Jean de Luz à Getaria, en visitant notamment Hondarabia (ex Fontarabie), Pasajes, Saint Sébastien et Zumaia.

Nous avons également excursionné dans l’arrière pays : la Rhune, sous les nuages, avec une descente pédestre, mémorable pour certains, les villages d’Aïnhoha, de Sare et sa grotte avec “méchoui basque”, de Zaramundi et d’Urdax en Espagne sur le chemin des sorcières.

En fin de séjour nous découvrîmes le château d’Abadia à Hendaye et ses collections.

Pour résumer laissons la parole à Serge :

« Trois fois nous fûmes prêts à boucler nos bagages,
Trois fois sur le métier, Yves a remis l’ouvrage !

Tout était planifié, prévu de longue date
Pour aller au pays des piments écarlates,
Mais c’était sans compter, virion au teint livide,
Qu’allait nous perturber sa majesté Covid…

Trois fois nous fûmes prêts à boucler nos bagages,
Trois fois sur le métier, Yves a remis l’ouvrage !

Avec persévérance, une énergie sans faille,
Yves aura tenu bon. Enfin, vaille que vaille
Et ne laissant aucun isolé sur la paille
Il nous aura conduits jusqu’ici, jusqu’ici à Hendaye.

Trois fois nous fûmes prêts à boucler nos bagages,
Trois fois sur le métier, Yves a remis l’ouvrage !

La montagne fut rude, les conditions sévères
Certains à ramasser à la petite cuillère
Prirent pour redescendre le train à crémaillères
Par un arrêt spécial réservé à Jean Pierre

Trois fois nous fûmes prêts à boucler nos bagages,
Trois fois sur le métier, Yves a remis l’ouvrage !

Coté Fontarrabie, ce fut très dur aussi
Quand l’une d’entre nous, les pieds endoloris
Au bras de Serge a du finir cahin-caha,
C’était une Françoise… Au moins, c’est déjà ça !

Trois fois nous fûmes prêts à boucler nos bagages,
Trois fois sur le métier, Yves a remis l’ouvrage !

C’est au fond d’une grotte où nous fîmes ripaille,
Que nous vîmes glisser, encore une Françoise !
Les quatre fers en l’air et la tête bien basse
Elle finit le repas parée d’un sac de glace

Trois fois nous fûmes prêts à boucler nos bagages,
Trois fois sur le métier, Yves a remis l’ouvrage !

Nous partîmes quarante, mais au cœur du voyage
Un jour manquaient à bord deux membres d’équipage
Il fallut retourner pour qu’avec nous revienne,
Une Françoise encore, mais aussi une Ghislaine.

Trois fois nous fûmes prêts à boucler nos bagages,
Trois fois sur le métier, Yves a remis l’ouvrage !

Il nous a annoncé qu’il jetterai l’éponge,
Qu’il revient à Françoise que tout ça se prolonge

Trois fois sur le métier il a remis l’ouvrage,
Alors trois fois merci, merci, merci pour ce voyage… »

Avant de nous séparer, nous nous réunimes autour d’un pimençon, apéritif à base de vin où a macéré un piment rouge.

Après un petit bilan de la semaine, il a été promis de reconduire la formule mixte marcheurs/excursionnistes et Yves annonça passer le flambeau des Randos à Françoise.
Pour conclure, celle-ci indiqua le lieu probable de la Rando 2023, Divonne les Bains avec Vacances Bleues.

YV