Rando 2022 Compte rendu du voyage au Pays Basque.

Après deux annulations, la Rando a été organisée selon une nouvelle formule. Des randonneurs et des touristes se sont retrouvés à Hendaye pour la semaine.

La formule expérimentée cette année a été satisfaisante non sans quelques contraintes pour les marcheurs ou pour les excursionnistes.

Partis de la Gare Montparnasse le lundi matin, nous fûmes accueillis le soir  à l’hôtel Orhoïtza, géré par Vacances Bleues.
Il s’agit d’une villa construite au début du siècle dernier puis transformée en hôtel et agrandie après la guerre de 1940.

Le groupe, plus de 40 personnes, y a été confortablement installé.

Grace à la bonne organisation des activités et visites, au cours de la semaine nous avons parcouru la côte basque de Saint Jean de Luz à Getaria, en visitant notamment Hondarabia (ex Fontarabie), Pasajes, Saint Sébastien et Zumaia.

Nous avons également excursionné dans l’arrière pays : la Rhune, sous les nuages, avec une descente pédestre, mémorable pour certains, les villages d’Aïnhoha, de Sare et sa grotte avec “méchoui basque”, de Zaramundi et d’Urdax en Espagne sur le chemin des sorcières.

En fin de séjour nous découvrîmes le château d’Abadia à Hendaye et ses collections.

Pour résumer laissons la parole à Serge :

« Trois fois nous fûmes prêts à boucler nos bagages,
Trois fois sur le métier, Yves a remis l’ouvrage !

Tout était planifié, prévu de longue date
Pour aller au pays des piments écarlates,
Mais c’était sans compter, virion au teint livide,
Qu’allait nous perturber sa majesté Covid…

Trois fois nous fûmes prêts à boucler nos bagages,
Trois fois sur le métier, Yves a remis l’ouvrage !

Avec persévérance, une énergie sans faille,
Yves aura tenu bon. Enfin, vaille que vaille
Et ne laissant aucun isolé sur la paille
Il nous aura conduits jusqu’ici, jusqu’ici à Hendaye.

Trois fois nous fûmes prêts à boucler nos bagages,
Trois fois sur le métier, Yves a remis l’ouvrage !

La montagne fut rude, les conditions sévères
Certains à ramasser à la petite cuillère
Prirent pour redescendre le train à crémaillères
Par un arrêt spécial réservé à Jean Pierre

Trois fois nous fûmes prêts à boucler nos bagages,
Trois fois sur le métier, Yves a remis l’ouvrage !

Coté Fontarrabie, ce fut très dur aussi
Quand l’une d’entre nous, les pieds endoloris
Au bras de Serge a du finir cahin-caha,
C’était une Françoise… Au moins, c’est déjà ça !

Trois fois nous fûmes prêts à boucler nos bagages,
Trois fois sur le métier, Yves a remis l’ouvrage !

C’est au fond d’une grotte où nous fîmes ripaille,
Que nous vîmes glisser, encore une Françoise !
Les quatre fers en l’air et la tête bien basse
Elle finit le repas parée d’un sac de glace

Trois fois nous fûmes prêts à boucler nos bagages,
Trois fois sur le métier, Yves a remis l’ouvrage !

Nous partîmes quarante, mais au cœur du voyage
Un jour manquaient à bord deux membres d’équipage
Il fallut retourner pour qu’avec nous revienne,
Une Françoise encore, mais aussi une Ghislaine.

Trois fois nous fûmes prêts à boucler nos bagages,
Trois fois sur le métier, Yves a remis l’ouvrage !

Il nous a annoncé qu’il jetterai l’éponge,
Qu’il revient à Françoise que tout ça se prolonge

Trois fois sur le métier il a remis l’ouvrage,
Alors trois fois merci, merci, merci pour ce voyage… »

Avant de nous séparer, nous nous réunimes autour d’un pimençon, apéritif à base de vin où a macéré un piment rouge.

Après un petit bilan de la semaine, il a été promis de reconduire la formule mixte marcheurs/excursionnistes et Yves annonça passer le flambeau des Randos à Françoise.
Pour conclure, celle-ci indiqua le lieu probable de la Rando 2023, Divonne les Bains avec Vacances Bleues.

YV